La Liseuse - Georges Appaix

 

 

Accueil > Les actions artistiques > Montaine CHEVALIER "Voix et mouvement, déconstruire pour reconstruire"

Montaine CHEVALIER "Voix et mouvement, déconstruire pour reconstruire"

Ces ateliers reprendront des éléments du travail chorégraphique de la Cie La Liseuse. Nous y aborderont différents matériaux qui lui sont propres comme : le mouvement dansé, la voix, la manipulation d’objets et les combinaisons avec lesquelles on peut jouer (transversalité).
Nous passerons par des temps variés d’apprentissages et nous traverserons des processus de composition et d’improvisation afin de créer des séquences poétiques toujours en relation avec le travail de la Cie.

Pour cela, un premier temps d’échauffement danse et vocal sera proposé avec des exercices dirigés. Dans cette phase préparatoire aux ateliers, nous aborderons des notions techniques de placement, corps, voix, espace (directions), temps (rythme), relation (solo, trio...) alternées par des temps d’exploration personnelle. Ces premiers outils permettront d’aborder la technique de l’improvisation et la composition... par cette familiarisation nous irons plus avant en souhaitant trouver l’aisance, la liberté, le jeu et ainsi favoriser les moments créateurs...

Nombre de participants maximum : 6 à 15 personnes
Lieu : studio de danse
Présentation de fin de stage possible
Extraits de répertoire possible
Séance de 3h à 4h minimum WE et/ou en semaine.
Format du stage à adapter selon le projet.
Public : adultes amateurs ou professionnels (danseurs, comédiens, chanteurs, circassiens...)
- enfants - adolescents ( à étudier).


Son parcours :

Pendant sa scolarité à Aix-en-Provence, Montaine Chevalier rencontre Odile Duboc et le foyer des danseurs-chorégraphes issu de son travail. Elle se forme aussi auprès de Josette Baïz, Cie La Place Blanche. Plus tard, étudiante en philosophie, elle travaille également avec Bernard Menaut.

En 1990, elle rejoint Odile Duboc pour des projets et événements à Paris, puis pour l’ouverture du CCN de Belfort, en 1992. Elle participe aux projets d’Alain Michard et Didier Silhol.
Elle est stagiaire la dernière année de la Cie Bagouet, où elle rencontre Bernard Glandier. En 1995, elle participe au remontage d’Assaï par les Carnets Bagouet, nouvellement créés. Elle est ensuite à l’origine de la Cie Alentours-Bernard Glandier et y occupe une place importante (création, assistanat, pédagogie). Parallèlement, elle approfondit les techniques de l’improvisation auprès de Simone Forti, Steve Paxon, Lisa Nelson, Mark Tompkins, Vera Mantero et régulièrement auprès de Julyen Hamilton avec qui elle performe. Elle rejoint la Cie Larsen-Stéphanie Aubin avant de s’installer à Marseille.

Elle travaille avec Georges Appaix et la Cie La Liseuse depuis 1999 (Moment, Les Brèves 1, 2 et 3, M. encore !, le film Tempo ! , Non seulement…, Carte Blanche à Georges Appaix pour les Journées du Patrimoine en Arles, Once upon a time. Titulaire du DE de professeur de danse contemporaine, elle anime de nombreuses actions pédagogiques en accompagnement des spectacles, ainsi que certains modules des “Ateliers permanents” de La Liseuse.
Elle a pris en charge les échauffements des stages de formation professionnelle organisés par la Compagnie “Mouvement-Voix”conventionnés par l’AFDAS. En 2011, elle assure le remontage d’un extrait du spectacle M. encore ! pour un groupe de danseurs amateurs.